Le jeûne intermittent : perdre du gras de façon saine

Découvrez le Jeûne intermittent, quels seront les effets positifs pour votre santé et comment le pratiquer. Le fasting vous fait perdre du gras !

Le jeûne intermittent est bon pour la santé, il vous fera perdre votre graisse corporelle, vous aidera à vous concentrer et vous redonnera de l’énergie. La méthode a été testée durant des années et a fait l’objet de différentes études scientifiques, prouvant son efficacité. On en parle ?

 

Le jeûne intermittent qu’est-ce-que c’est ?

Il s’agit d’un régime alimentaire qui consiste à alterner période de jeûne et période d’alimentation. Le but étant de faire des pauses dans votre alimentation. Pendant cette période de jeûne, vous ne devez consommer aucune calorie. Mais alors pendant combien de temps faut-il jeûner ? Il existe différentes méthodes de jeûne, mais celle que nous retiendront dans cet article est le fasting : jeûner 16h puis rompre le jeûne et manger durant 8h.

Consommer zéro calorie ne veut pas dire que vous ne pouvez rien ingérer. Vous avez la possibilité de vous hydrater en buvant de l’eau, mais aussi de boire du café ou du thé (sans sucre bien évidemment).

 

Pourquoi faire le jeûne ?

Faire le jeûne intermittent est bénéfique pour votre corps à tous points de vue. Découvrez une liste non exhaustive de bonnes raisons de jeuner :

  • Perte de poids intense :
  • pour les personnes en surpoids, pratiquer le fasting vous permettra de brûler un maximum de calories, rapidement, sainement et sans trop d’efforts. En effet, durant la journée votre corps va brûler des calories, mais ces calories sont celles ingérées dans la journée. Durant votre période de jeûne de 16h, votre corps sera obligé d’aller puiser ses ressources dans votre graisse corporelle. C’est ainsi que vous éliminerez le gras stocké dans votre corps !
  • Perte de graisse résistante : si vous non plus n’arrivez pas à perdre ce gras du ventre, des cuisses ou des hanches, sachez que le jeûne intermittent pourrait faire des miracles !
  • Amélioration de sa santé : jeûner va vous permettre d’augmenter votre métabolisme, et donc d’être en meilleure santé au quotidien. Vous serez plus concentré, plus motivé et vous sentirez bien plus léger.

 

Comment débuter un jeûne intermittent ?

Ce mode de vie vous a convaincu ? Il est temps de passer à l’action et d’organiser votre jeûne. Sachez que la méthode du fasting peut s’adapter à votre quotidien, à vos habitudes, à vos imprévus et à vos préférences.

La première chose à faire est d’établir les moments de jeûne et ceux où vous le rompez. Pour cela, 3 possibilités s’offrent à vous :

  • Sauter le petit-déjeuner – Premier repas à 12h/13h – Dernier repas à 20h/21h
  • Sauter le déjeuner – Premier repas à 23h – Dernier repas à 7h
  • Sauter le dîner – Premier repas à 7h – Dernier repas à 15h

L’essentiel de votre fasting étant de toujours jeûner pendant 16h.

Cela peut vous paraître compliquer de sauter un repas, étant habitué et formaté par la société à en faire 3 voir 4 par jour. Mais en faisant preuve de volonté et de détermination, vous y arriverez. Cette méthode ne doit pas être perçue comme une contrainte ou une privation, mais vécue comme un réel mode de vie bénéfique à votre santé.

Comme pour toute nouvelle résolution, nous vous recommandons de procéder étape par étape. Les 2 premières semaines, laissez le temps à votre corps de s’habituer en augmentant petit à petit votre période de jeûne. Par exemple, si vous aviez l’habitude de faire 3 repas par jour, et de jeûner naturellement la nuit pendant 8 à 10h, faites-en sorte chaque jour de repousser un peu plus tard votre petit déjeuner, jusqu’à réussir à totalement le supprimer de votre routine.

Les premiers jours seront les plus durs, mais votre corps prendra vite le rythme et vous en remerciera.

 

Le jeûne intermittent n’est pas fait pour tout le monde

Avant de vous lancer dans l’aventure du fasting, nous vous recommandons de vous assurer que vous n’êtes pas atteint de l’une de ces maladies :

  • Diabète
  • Hypoglycémies
  • Maladies cardiaques
  • Hyperthyroïdie

Le fasting est déconseillé pour les femmes enceintes également.

 

Pour en savoir plus sur cette méthode, nous vous recommandons les vidéos des chaînes Alex Levand et Le Fasting sur Youtube. Conseils, explications et études scientifiques à l’appui seront au rendez-vous !